Coinbase quitte Chicago et laisse sur le carreau une trentaine d’employés


Coinbase quitte Chicago et laisse sur le carreau une trentaine d’employés

Actualité,Courtiers régulés,International
mai 13, 2019 18:00
aucun commentaire

Coinbase a fermé
son annexe de Chicago, avec à la clé, le licenciement de trente ingénieurs
environ. Cette plateforme californienne dédiée au commerce de monnaies
virtuelles avait ouvert son bureau de Chicago en mai 2018, dans la droite ligne
de l’offre institutionnelle Coinbase Market.

Coinbase qui a été fondée en 2012 en Californie par Fred
Ehrsam et Brian Armstrong, apparaît aujourd’hui comme l’une des crypto-bourses
les plus actives dans le monde. Elle compte plus de cinq millions de clients et
propose en tout, douze crypto-monnaies à savoir : Basic Attention Token,
Bitcoin, Bitcoin Cash, Ethereum, Ethereum Classic, Litecoin, REP, Stellar,
USDC, XRP (Ripple), ZCash et ZRX.

Coinbase quitte Chicago pour
mieux se concentrer sur San Francisco

Un porte-parole de la firme a accordé un entretien à
Fortunes, pour faire savoir au public que Coinbase continuait d’embaucher et
était toujours à la recherche d’employés compétents. Et d’ajouter :
« Nous avons pris la décision difficile de réduire l’équipe du moteur
d’appariement à Chicago. Nous chercherons à le relocaliser à San Francisco avec
un petit nombre d’employés.».

Coinbase ne considère plus désormais le
« high-frequency trading » comme une priorité. Or, c’est cette
solution qui constituait l’activité première de son annexe de Chicago. Le
courtier en ligne entend se concentrer sur d’autres produits, notamment
Coinbase Custody, son service de garde de monnaies virtuelles.

Les temps sont durs pour les
sociétés de courtage en ligne

2017 avait été une année très réussie pour Coinbase. Avec
le développement considérable de ses activités, la firme avait même triplé son
nombre total d’employés pour atteindre la barre des 800. Mais cette frénésie
n’a pas duré et les affaires ne marchent plus aussi bien pour les
crypto-bourses qui sont rentrées depuis 2018, dans ce qu’il convient d’appeler
« l’hiver crypto ».  La plupart
des crypto-monnaies ont en effet perdu énormément de leur valeur. Par exemple,
le Bitcoin qui s’échangeait à 20 000 $ il y a deux ans, en vaut moins de la
moitié actuellement, soit 6 000 $.

Coinbase pâtit donc, comme la plupart de ses congénères,
des soubresauts du marché. Et de fait, beaucoup de startups blockchain se
retrouvent, comme elle, forcées de réduire leurs activités et de licencier une
partie de leurs employés pour ne pas mettre les clés sous la porte.

Nous ne nous lasserons jamais de vous rappeler que le monde de la crypto- monnaie est un univers à gros risque. Prenez donc vos dispositions pour ne pas vous laisser avoir.

Broker Defense
Si vous êtes victime de cette entité, nos avocats référents ont déjà mis en place des démarches sur le plan pénal et sur le plan civil dans le cadre de ce type d’escroquerie. Plusieurs recours sont envisageables et des fonds ont pu être récupérés grâce à l’action des avocats de BROKER DEFENSE. N’hésitez pas à nous contacter au +33 (0) 9 77 218 278 ou via notre formulaire afin que nous puissions dans un premier temps étudier et échanger gratuitement sur votre litige.


Check and Pay : service de vérification
Pour éviter à l’avenir une nouvelle escroquerie financière nous avons mis à votre disposition un service de vérification. Cet outil indispensable s’appelle CHECK AND PAY, avant de faire un virement bancaire ou un paiement CB vous pourrez vous assurer que vous n’êtes pas manipulé par une organisation criminelle.


Un petit click vaut mieux qu’une grande claque

CHECK AND PAY a été développé pour prévenir tous risques d’escroqueries financières.

Partager sur Facebook0
Partager sur TwitterTwitter
Partager sur Linkedin0

Cet articlé a été écrit par Nicolas Gaiardo