www.immomarkets.com, porte-étendard d’une nouvelle forme d’arnaque immobilière !


www.immomarkets.com, porte-étendard d’une nouvelle forme d’arnaque immobilière !

Actualité,France,VOUS INFORMER
mars 14, 2019 08:38
aucun commentaire

On n’est parfois interdit face à la réactivité des arnaqueurs devant les diverses stratégies de lutte contre la fraude. Certains en ont fait une profession de sorte que leur motivation en vient à être décuplée. On constate que leur stratégie s’affine de jour en jour et se développe de façon prodigieuse.Après les divers scandales de placement observés sur le vin, les diamants, la crypto monnaie, ainsi que l’arnaque du trading, on assiste à la naissance d’une toute nouvelle forme d’arnaque immobilière.  Et www.immomarkets.com en est le porte-étendard. Dans le fond, le principe n’a pas changé : dépouiller les investisseurs novices.

Des arnaques classiques aux arnaques plus récentes

L’arnaque financière a revêtu plusieurs formes au cours des dix (10) dernières années. Les procédés sont différents, parfois très complexes à appréhender. C’est le cas par exemple des arnaques « à la nigériane ». Ce type d’arnaque s’est répandu comme une traînée de poudre pendant une certaine période. Divers procédés sont alors utilisés par les arnaqueurs pour arriver à leur fin.

La manœuvre consistait à tous les coups à envoyer des mails. Bien entendu, les contenus n’étaient pas forcément identiques. Ils procédaient souvent par petites annonces pour ferrer leurs victimes. Dans bien des cas cependant, il était question de prendre sournoisement contact avec l’interlocuteur de sorte à emporter sa confiance. C’est alors que l’arnaque est déployée.

Les petites annonces les plus couramment utilisées à l’occasion de ce type d’arnaque concernent des offres de prêts, un transfert de fonds, la faveur d’un héritage, des gains de loterie, la vente d’or, etc. La liste n’est pas exhaustive tant l’imagination des arnaqueurs en cette matière est débordante.

Par ailleurs, il n’est pas rare d’assister à des chantages de toutes sortes résultant des échanges réguliers par webcam et autres dispositifs de vidéo en ligne.

Avec l’arnaque du trading, les particuliers sont éprouvés avec des offres de gains qui n’en finissent pas de grimper. Ce type d’arnaque est basé sur le système forex. Il existe aujourd’hui plusieurs sites de trading (brokers) qui proposent des stratégies assez utopiques pour se faire d’énorme gain en devises étrangères. Ici, l’arnaque résulte du fait de l’illégalité flagrante dans laquelle ces brokers ou traders opèrent. Sans licence et sans agréation pour la plupart, l’investisseur est assuré de perdre son investissement tôt ou tard.

Dans la catégorie des arnaques classiques, on compte aussi l’arnaque aux diamants d’investissement. C’est le format type d’une arnaque financière. Le mécanisme est incitatif. Des sociétés vous miroitent une offre assez alléchante dans le fond. Vous êtes invités à investir dans des diamants physiques présentés comme une sorte de valeur sûre et prétendument gardés en sûreté dans des coffres . En estimant son rendement progressif, ces sociétés vous incitent ainsi à un investissement lourd et vous font parvenir en retour, un faux justificatif de propriété.

L’arnaque sur le vin est aussi un type d’arnaque très lucratif pour les escrocs qui s’y adonnent. Ils incitent les particuliers à investir dans des vins de grand cru, en leur promettant un retour sur investissement conséquent de sorte à émousser votre vigilance.

L’arnaque aux crypto monnaies (monnaies virtuelles), fait partie des types d’arnaque plutôt récente. Il en existe un certain nombre qui prolifère sur le web à travers des sites spécialisés dans la vente de cryptoactifs, en l’occurrence le bitcoin. Comme pour d’autres arnaques, la manœuvre consiste à vous miroiter « la bonne affaire » en vous invitant à investir dans de l’argent virtuel. Le miroitage des cotes extraordinaires auxquelles vous pourrez avoir part est la stratégie que les arnaqueurs choisissent pour mieux vous dépouiller.

En dépit de toutes les mesures de prévention, de la lutte menée par l’AMF et d’autres régulateurs européens pour se prémunir de ces fraudes, on assiste à la naissance d’une autre forme d’arnaque : l’arnaque immobilière.

L’arnaque immobilière : de quoi s’agit-il ?

Dans la pratique, l’arnaque immobilière fait référence à toutes sortes d’arnaques autour d’un logement, d’un bien immobilier ou d’une résidence. Dans son acception la plus simple, on pourrait dire que c’est une arnaque souvent orientée vers un propriétaire qui décide de mettre son bien en vente.

Mais, il est surtout question ici de trading sur les valeurs immobilières. C’est une forme d’arnaque immobilière relativement nouvelle qui s’est développée avec le site www.immomarkets.com. Quelle est en réalité  l’offre de ce site ?

En visitant la page, vous vous rendez compte assez tôt que le type de service qui est fourni aux particuliers sur cette plateforme n’a rien de similaire avec les activités d’une société d’investissement de type SCPI (Sociétés Civiles de Placement immobilier) dans le domaine immobilier. Cette dernière se dédie à l’acquisition et à la gestion de biens immobiliers contre le partage de dividendes.

Ce site fonctionne à la manière les sites de trading forex, sur fonds spéculatifs. Vous êtes invités à mettre à disposition une certaine somme destinée à générer des intérêts au bout d’un certain temps. Il s’agit encore de la même rengaine qui consiste dans un premier temps à vous attirer subrepticement en vous faisant miroiter des gains tout à fait affriolants. En l’occurrence, on tente de vous convaincre de l’essor progressif du secteur de l’immobilier aux quatre (4) coins du monde.

L’offre de ce site de trading en la matière est illusoire et pas très réaliste. Il inscrit par exemple que : « l’immobilier est un placement sûr à la fois rentable et sans risques ». Pour qui connait le principe de l’investissement : tout placement comporte des risques de gains et de pertes.

Avec le site www.immomarkets.com, on se retrouve alors bel et bien confronté à une toute nouvelle forme d’arnaque au mécanisme emprunté. Cependant, en raison de son caractère assez récent, on risque d’en entendre beaucoup parler les jours à venir. Aussi, est-il recommandé d’observer quelques règles pour ne pas se laisser prendre au piège du gain facile et de l’avidité financière.

Comment éviter de tomber dans le piège ?

Nous sommes entièrement disposés à vous informer sur les différents types de fraudes et d’arnaques financières qui ont cours et à vous accompagner dans les démarches légales en tant que victimes. De fait, nous n’avons de cesse de publier des articles expliquant non seulement le mécanisme d’arnaque, mais prodiguant également des conseils pour reconnaître d’emblée les arnaques financières à la manifestation de certaines caractéristiques.

D’ailleurs, voici quelques recommandations dans ce sens à l’endroit des éventuels investisseurs :

Pour se prémunir des arnaques, le conseil le plus utile est de ne jamais donner suite à une conversation par messagerie ou encore à un appel à l’indicatif un peu trop douteux. Aussi, faudrait-il vous méfier des personnes qui vous proposent des investissements au retour faramineux. Opposez un refus catégorique et franc. Les arnaqueurs se nourrissent de l’indécision de leurs interlocuteurs. Raccourcissez la conversation et laissez-les se délecter du goût amer de leur échec.

En ce qui concerne l’arnaque immobilière, plus exactement les sites de trading sur les valeurs immobilières tels que www.immomarkets.com, la meilleure attitude à adopter c’est l’évitement.

Par ailleurs, il faut pouvoir les reconnaître d’abord. Ces derniers se caractérisent le plus souvent par une même mécanique : absence de licence, proposition de gains attractifs, diversité de moyens de paiement, etc. Si vous êtes en présence de ces critères, il y a de fortes chances qu’il s’agisse simplement d’une arnaque immobilière.

Partager sur Facebook0
Partager sur TwitterTwitter
Partager sur Google+0

Partager sur Linkedin0

Cet articlé a été écrit par Nicolas Gaiardo